La Gazelle Insoumise

Sciences et technologies : un développement social, économique et environnemental durable

0
0
0
s2sdefault

Le 25 septembre 2015, l'Assemblée Générale des Nations Unies adoptait le "Programme de développement durable à l'horizon 2030", sur la base notamment du rapport de l'UNESCO sur la science.

 

Ce rapport de près de 700 pages et rédigé par plus de 50 experts mondiaux (également disponible en version résumée par l'UNESCO en bas de cet article), démontre à grand renfort d'exemples concrets comment nombre de pays, qu'ils soient dits "riches" ou en voie de développement et sur tout les continents, ont pris la mesure de l'importance d'investir dans tout les domaines des sciences afin d'assurer leur développement social, économique et environnemental.

 

Pour cela, les investissements dans la recherche, les technologies et les études supérieures sont en forte augmentation sur l'ensemble du globe. Le but est également le partage des savoirs pour le bien commun. Ainsi, on note que la création d'universités est en hausse, tout comme le développement de programmes de cours en ligne, ou de projets permettant la mise en application des découvertes scientifiques. Et en ce sens, il semble que l'internet soit en vecteur multiplicateur fort bénéfique.

Tout comme le constat est fait, que les chercheurs et les étudiants sont de plus en plus mobiles au niveau mondial, et démocratisent le fruit de leurs découvertes et de leurs avancées par des publications de plus en plus fréquentes dans les revues spécialisées, et qui, elles-mêmes s'obligent à permettre la diffusion au plus grand nombre d'entre nous.

 

Le rapport de l'UNESCO donne d'ailleurs moult exemples de mesures prises par les gouvernements en faveur du développement des sciences au sein de leur pays depuis le précédent rapport datant de 2010 (1 rapport est publié tout les 5 ans, faisant un état des lieux se voulant le plus exhaustif possible des sciences à travers le monde).

 

Parfois, il a fallu une ou plusieurs catastrophes naturelles mettant profondément à mal l'économie de l'Etat frappé par celles-ci, afin que des mesures soient prises en faveur du développement des sciences sur leurs territoires. Pour n'en citer que quelques unes mais très parlantes relevées dans le rapport, il y a les épisodes de sécheresse successives avec baisse de la pluviométrie ces dernières années au Cambodge ou au Zimbabwe, ou encore, le cyclone tropical dévastateur aux Philippines en 2013. Les répercussions sur l'agriculture et donc sur l'économie de ces pays ont été très importantes, et ont donc nécessité un investissement conséquent dans le développement des technologies de simulation 3D des épisodes de sécheresse, tsunamis et autres tempêtes tropicales.

 

Parfois encore, ce sont des sanctions internationales à l'encontre de certains Etats qui ont poussé leurs gouvernements à créer des universités et à financer des projets d'énergies vertes, afin de pallier au manque de ressources en énergies fossiles.

 

On note également un investissement conséquent de la part de pays détenteurs de grosses réserves d'énergies fossiles, tels l'Algérie ou l'Arabie Saoudite dans les énergies vertes, notamment le solaire.

 

Il semble que les divers gouvernements commencent à intégrer que pour poursuivre leurs progrès économiques, il est devenu primordial de donner les moyens nécessaires aux chercheurs du monde entier de pouvoir pérenniser leurs recherches, ainsi que de mettre l'accent sur le développement durable à travers des énergies vertes et moins polluantes.

D'autant que ces investissements présentent des avantages, notamment sur l'essor économique, car pourvoyeurs d'emplois, et donc d'essor sociétal.

Il devient donc tout à fait clair que le développement scientifique et technologique prenne toute sa place dans le cadre prioritaire des nations. Et pour ce faire, en plus de l'éducation et de l'enseignement dans le primaire, les Etats se tournent également dans la multiplication de création d'universités. Le Zimbabwe par exemple souhaite ouvrir 2 universités sur les sciences et technologies agricoles dans un but de recherche et développement de leurs propres problématiques vis à vis des épisodes de sécheresse successives.

 

La lecture de cet éminent rapport redonne l'importance qui leur est dû aux sciences. Quelles soient environnementales, économiques, politiques, médicales, sociétales, ... elles sont capitales pour le développement des populations, et il semble que la majorité des politiques du globe se soient approprié cette question fondamentale. La prise de conscience collective paraît opérante.

 

Bien sûr, il ne faut pas attendre de miracle immédiats, mais à terme, le partage des connaissances et leurs approfondissements sera certainement le meilleur gage du développement du monde et de sa biodiversité. Les premiers effets bénéfiques sont d'ailleurs déjà observables un peu partout dans le monde, et dans tout les domaines.

 

Voici le lien pour la version résumée du rapport sur les sciences de l'UNESCO :

http://unesdoc.unesco.org/images/0023/002354/235407f.pdf

 

Pour la version complète, c'est ici :

http://unesdoc.unesco.org/images/0024/002464/246417f.pdf

 

Article rédigé par Talents-Hauts le 30/05/2017

 

You have no rights to post comments

0
0
0
s2sdefault

#DATAGUEULE 52

La gazelle fait sa pub.

 

Démocratie

Il s'agit de savoir s'entendre sur la définition du mot " Démocratie ".

 

Navigation

 

Sélection Livres

2. Le lobby pro-israélien et la politique étrangère américaine
Le lobby pro-israélien et la politique étrangère américaine >
3. Délits d'élus - 400 politiques aux prises avec la justice
Délits d'élus - 400 politiques aux prises avec la justice >

Login Form

La gazelle fait sa pub

Gazel'Say's

 Depuis que je lis gazelleinsoumise.fr, j'ai un regard différent sur le troupeau !

 

Sibylle Liévois interprète Louise de Gérard Berliner

L'enlumineur

Je pense

Besoin des travailleurs

La situation du travailleur...pauvre face au système, se résume à cette assertion de Coluche: " dites-nous ce dont vous avez besoin, on vous expliquera comment vous en passer "

Bienvenue !

 Lisez et si ça vous plait, proposez vos articles ou publications! Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Qui est en ligne?

Nous avons 52 invités et aucun membre en ligne

Pensez comme vous êtes !

 

La faim du travail

Citation

" Il ne faut pas compter sur ceux qui ont créé les problèmes pour les résoudre " -Albert Einstein.  

Statistics

Compteur d'affichages des articles
32611